Le chef

Jérôme Bonnet

Jérôme Bonnet est né dans le sud-ouest, à Narbonne, d’une famille gourmande de bons produits. Tout jeune, dans cette région Languedoc-Roussillon riche d’un patrimoine gastronomique exceptionnel, il découvre les arômes et les jolies saveurs, les huiles d’olives et les foies gras onctueux, les belles viandes, la joie des grandes tablées, et participe à la préparation des repas familiaux… Autant dire que le chef du Radis Beurre est tombé dans la marmite de la bonne chère quand il était petit.

C’est donc tout naturellement que devenu adolescent, déjà fin gourmet et familiarisé avec les savoir-faire et les exigences du métier de cuisinier, il décide de faire de sa passion sa profession.

Après des études dans les écoles hôtelières de Carcassonne et Béziers, il fait ses premières armes au Jardin des Sens des frères Pourcel à Montpellier, avant de rejoindre le célèbre Bernard Loiseau dans son restaurant de Saulieu.

Il rencontre ensuite Christian Lesquer et rejoint les fourneaux du Pavillon Ledoyen, puis Bernard Loiseau le rappelle pour lui offrir sa première place de chef de cuisine à 27 ans dans son restaurant parisien Tante Jeanne.

Jérôme Bonnet sera ensuite successivement sous-chef au George V, chef de cuisine à la Maison du Dannemark, puis à l’hôtel Daniel Relais et Châteaux.

Fort de son expérience auprès des plus grands chefs, Jérôme Bonnet décide d’ouvrir son propre restaurant. Il trouve un établissement à son goût, boulevard Garibaldi, dans 15e arrondissement de Paris, le rénove entièrement et lui donne une nouvelle identité. En septembre 2015, le bistrot gastronomique ouvre ses portes sous le nom du Radis Beurre, en référence à une tradition familiale qui voulait qu’avant le repas, on fasse souvent patienter les enfants en leur faisant croquer un radis du jardin avec du beurre. Un clin d’œil gourmet à son enfance.

Haut de page